C E D R I C D A V I E T

Promis. Dès que j'ai un peu de temps, je règle ces problèmes de chargement !

La plupart des listes de facteurs SEO de Google sont trop longues. Elles s’attachent à énumérer tous les facteurs possibles et imaginables, au lieu de se concentrer sur ceux qui sont réellement importants.
Pire encore, comme personne ne les connaît tous, la plupart contiennent beaucoup de mythes.

Aujourd’hui, nous allons donc adopter une approche différente pour présenter ces facteurs SEO. Plutôt que d’énumérer plus de 200 facteurs de classement, nous allons parler des dix qui, selon nous, méritent le plus votre attention.

Voici ces facteurs SEO, donc, sans ordre particulier (Â noter qu’il s’agit de critères directs et indirects) :

L'un des Facteurs SEO N°1 : Les Backlinks

Les backlinks sont sans doute l’un des facteurs SEO de classement le plus important.

Comment le savons-nous ? Les backlinks constituent la base du PageRank, qui est le fondement de l’algorithme de classement de Google. Et avant que vous ne disiez que le PageRank est une vieille histoire, Gary Illyes, de Google, a confirmé que le PageRank était encore utilisé en 2017.

Des recherches indépendantes confirment également la relation entre les backlinks et le trafic organique

Cependant, tous les backlinks n’ont pas la même puissance!

De nombreux facteurs contribuent à la capacité d’un backlink à optimiser le fameux “Jus de lien”, et les deux plus importants sont la pertinence et l’autorité.

Pertinence

Imaginez que vous êtes à la recherche du meilleur restaurant italien de votre ville. Vous demandez à deux amis de vous le recommander. L’un est un chef et l’autre un vétérinaire. À qui faites-vous confiance ?

Probablement au chef, car il a de l’expérience en matière de cuisine italienne.

Si vous cherchiez des recommandations de nourriture pour chiens, ce serait le contraire.

Cette même idée se retrouve sur le web. Les liens provenant de sites et de pages pertinents ont le plus de valeur.

Autorité

Les backlinks provenant de pages solides (trafic qualifié, contenu de qualité) vers d’autres pages fiables ont tendance à être plus efficaces.

La Fraîcheur

La fraîcheur est un des facteurs SEO dépendant de la requête, ce qui signifie qu’elle est plus importante pour certaines requêtes que pour d’autres.

Par exemple, tous les résultats pour “Guerre Ukraine” sont très récents. Google affiche même une fonction “À la une” avec les résultats des dernières heures.

En effet, Google sait que les internautes veulent voir des informations récentes.

Pour d’autres requêtes, la fraîcheur joue toujours un rôle, mais un rôle moins important.

Prenons l’exemple de la requête “meilleur fauteuil de bureau”.

Étant donné que les entreprises ne sortent de nouveaux fauteuils de bureau que de temps en temps, une bonne recommandation du mois dernier est toujours une bonne recommandation aujourd’hui.

Google le sait et n’hésite donc pas à afficher des résultats datant de quelques mois.

Pour une question comme “comment nouer une cravate”, la fraîcheur n’a guère d’importance car le processus de nouage d’une cravate ne change jamais. Un guide vieux de dix ans peut facilement être aussi bon qu’un guide publié hier.

Cela explique pourquoi Google classe les pages anciennes et nouvelles dans le top 3 :

Examinez les résultats de recherche pour évaluer l’importance de la fraîcheur pour votre ou vos mots-clés cibles.

  • Si la fraîcheur est importante, mettez la page à jour fréquemment ou publiez régulièrement de nouveaux articles sur le sujet pour répondre à la demande.
  • Si la fraîcheur est importante mais pas critique, mettez votre page à jour régulièrement et rafraîchissez-la lorsque les classements commencent à baisser.
  • Si la fraîcheur a peu d’importance, concentrez tous vos efforts sur la création du meilleur guide sur le sujet.

L'Autorité thématique

Google souhaite classer les pages provenant de sources faisant autorité, et cela va bien au-delà des backlinks.

Tout d’abord, les directives de Google relatives à l’évaluation de la qualité des recherches mentionnent un concept appelé E-A-T. Il s’agit de l’expertise, de l’autorité et de la fiabilité ou en anglais “expertise, authoritativeness, and trustworthiness”.

C’est probablement la raison pour laquelle le guide de démarrage du référencement de Google recommande de :

“Cultiver une réputation d’expertise et de fiabilité dans un domaine spécifique.”

A noter : L’E-A-T n’est pas un facteur de classement direct, mais les algorithmes de Google sont conçus pour classer les pages des sites Web qui démontrent l’E-A-T.

Deuxièmement, les pages des sites Web qui se concentrent sur un sujet particulier auront plus de liens internes provenant de pages traitant de sujets similaires. Non seulement les liens internes augmentent l’autorité des pages, mais ils aident aussi Google à comprendre de quoi il s’agit.

Troisièmement, il existe des preuves suggérant que l’autorité perçue d’un site dépend de la requête dans ce brevet de Google. Bill Slawski nous en dit plus ici.

Ne publiez pas de contenu sur tout et n’importe quoi. Restez concentré et bâtissez-vous une réputation dans un domaine (par exemple, les ordinateurs portables, pas seulement la technologie). Vous pourrez toujours vous diversifier par la suite.

L'Intention de recherche

Google ne classe pas le même type de contenu pour chaque requête.

Par exemple, une personne qui recherche “acheter des robes en ligne” est en mode achat. Elle veut voir les produits qu’elle peut acheter. C’est pourquoi Google affiche des pages de catégories ecommerce.

D’autre part, une personne qui cherche “comment nouer une cravate” est en mode apprentissage. Elle veut savoir comment nouer une cravate, pas en acheter une. C’est pourquoi Google affiche des articles de blog et/ou des vidéos.

L’analyse des résultats actuels les mieux classés pour les “quatre C de l’intention de recherche” est un excellent moyen de comprendre les bases de l’optimisation d’une requête.

Les quatre C sont :

Style de contenu

Le style de contenu est le style de contenu dominant dans les résultats de recherche. Il s’agit presque toujours de pages Web, mais aussi parfois de vidéos.

Si l’on reprend l’exemple de “Comment nouer une cravate” (voir ci-dessus), ça sera très compliqué de positionner un article de blog.  Vous aurez meilleur temps de créer et de mettre en avant votre vidéo.

Type de contenu

Les types de contenu sont presque toujours classés dans l’une des quatre catégories suivantes : articles de blog, produits, catégories et pages de destination.

Par exemple, les pages les mieux classées pour “acheter un smartphone” sont toutes des pages de catégorie de ecommerce.

Faites le test!

Pour “Acheter Iphone”, il n’ y a presque que des pages produit : 

Format du contenu

Le format du contenu s’applique principalement au contenu informatif. Les modes d’emploi, les articles de presse, les tutoriels, les articles d’actualité et les articles d’opinion sont tous des exemples de formats courants.

Par exemple, les résultats pour “conseils pour économiser de l’argent” sont tous des listes :

Angle du contenu

L’angle du contenu est le principal argument de vente du contenu, et il y a généralement un angle dominant dans les résultats de recherche.

Par exemple, les premiers résultats pour “comment jouer au golf” sont destinés aux débutants :

La profondeur de contenu

Google veut classer le résultat le plus utile pour la requête, il est donc essentiel de couvrir tout ce que les chercheurs veulent savoir.

Cependant, il ne s’agit pas de la longueur du contenu. Un contenu plus long n’est pas toujours meilleur.

Il s’agit de couvrir ce qui est important pour le chercheur et ce qu’il s’attend à voir.

Par exemple, prenez une requête comme “les meilleures montres”.

L’analyse des intentions de recherche montre clairement que les internautes veulent des listes des meilleures marques et montres de luxe/connectées. Cependant, cela ne nous dit pas ce qui est important en termes de contenu, alors examinons les points communs entre les pages les mieux classées.

Tout d’abord, elles mentionnent toutes le prix :

C’est logique. Les chercheurs sont clairement à la recherche d’une nouvelle montre, et chacun a un budget.

Deuxièmement, ils mentionnent tous des montres de marques populaires comme Rolex pour les montres de lux ou Apple, Fitbit, etc pour les montres connectées.

Si vous vouliez être classé pour cette requête, vous devriez probablement parler de ces marques aussi.

Il ne s’agit pas de copier les autres, mais d’examiner les points communs entre les résultats les mieux classés pour comprendre ce qui est important pour les chercheurs.

Vous pouvez également tirer des indices des suggestions Google pour trouver ce qui importe aux internautes :

ainsi que les “recherches associées” qui se trouvent tout en bas de la page de recherche.

Inspirez-vous des pages les mieux classées pour créer du contenu utile. Recherchez d’autres questions auxquelles les chercheurs veulent des réponses et incluez-les là où cela a du sens.

Le temps de chargement de la page

Le temps de chargement de la page  est un facteur de classement depuis 2010, lorsqu’elle affectait à peu près 1 % des requêtes de recherche sur ordinateur.

Cela a changé en 2018 lorsque Google a étendu le facteur de classement aux recherches mobiles.

Cependant, même aujourd’hui, le facteur n’affecte qu'”un petit pourcentage de requêtes” et constitue surtout un problème pour les pages qui “offrent l’expérience la plus lente aux utilisateurs.”

C’est un point important. Battre les concurrents de quelques millisecondes n’est pas le jeu ici. Il s’agit plutôt de s’assurer que votre site est suffisamment rapide pour ne pas impacter négativement les utilisateurs.

Si la vitesse des pages vous préoccupe, consultez le rapport sur la vitesse dans Google Search Console. Ce rapport indique quelles sont les pages qui se chargent lentement sur les ordinateurs de bureau et les mobiles.

Vous pouvez également allez sur PageSpeed Insights pour mesurer les performances de vos pages.

HTTPS

Le HTTPS améliore la sécurité des visiteurs en cryptant les données entre le navigateur et le serveur.

En 2014, Google a annoncé que le HTTPS était un signal très léger affectant moins de 1 % des requêtes mondiales. Depuis lors, Google a renforcé son engagement en faveur du HTTPS et affiche désormais un avertissement “Non sécurisé” dans Chrome lorsque vous visitez une page non cryptée.

Facteurs SEO site non sécurisé

Si vous avez des pages non sécurisées avec des champs de saisie, vous avez peut-être aussi reçu un mail d’avertissement de Google Search Console.

Malgré tout, le HTTPS reste un facteur léger de ranking, comme l’a confirmé John Mueller (Webmaster Trend Analyst chez Google) au début de 2019.

Mobile-Friendly : un des facteurs SEO primordial

Près de deux tiers des recherches ont lieu sur mobile, il n’est donc pas surprenant que Google ait fait du “Mobile Friendly” un facteur de classement pour les recherches mobiles en 2015.

Plus tard, en juillet 2019, lorsque Google est passé à l’indexation mobile-first, il en a fait un facteur de classement pour les recherches sur ordinateur également.

Comment savoir si votre site est adapté aux mobiles ?

Consultez le rapport “Ergonomie mobile” dans Google Search Console.

Ce rapport vous indique si l’une de vos pages présente des problèmes de compatibilité avec les mobiles.

L' Expérience utilisateur

Google souhaite classer les contenus qui offrent aux visiteurs une expérience positive.

Non seulement cela est évident, mais les actions du géant de la recherche au fil des ans le prouvent.

Par exemple, en 2016, Google a annoncé que les pages contenant des annonces intrusives (c’est-à-dire des pop-ups) pourraient ne pas être aussi bien classées que celles offrant une meilleure expérience utilisateur.

Le guide du SEO Google pour débutants indique également ce qui suit :

Vous devez construire un site Web pour le bénéfice de vos utilisateurs, et toute optimisation doit viser à améliorer l’expérience utilisateur.

Mais quels sont les éléments qui contribuent à une bonne expérience utilisateur ?

Voici quelques suggestions de Google :

  • Un contenu facile à lire ;
  • Site bien organisé ;
  • Un contenu intéressant et utile ;
  • Conception réactive ;
  • Pas de publicités intrusives ;
  • Site conçu autour des besoins des utilisateurs.

La façon dont Google pourrait mesurer la satisfaction des utilisateurs fait l’objet de nombreux débats au sein de la communauté des référenceurs. Parmi les théories courantes, on trouve l’analyse de paramètres tels que le taux de clics (CTR), le temps de visite, le temps passé sur la page et le taux de rebond.

Google a déposé de nombreux brevets décrivant comment le taux de clics et d’autres signaux comportementaux pourraient être utilisés pour influencer le classement des moteurs de recherche. Pourtant, la société reste catégorique : ces facteurs sont trop bruyants et peu fiables pour être utilisés.

De nombreux professionnels du référencement ne sont pas d’accord, mais leurs preuves sont, au mieux, anecdotiques.

Rendez votre site convivial. Supprimez les distractions, organisez le contenu de manière logique, écrivez pour être lisible. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour obtenir le meilleur résultat pour votre mot-clé cible.

Conclusion

Tout ce qui précède peut se résumer à huit étapes :

  1. Donnez aux chercheurs ce qu’ils recherchent.
  2. Assurez vous que votre site s’affiche correctement sur tous les appareils.
  3. Assurez vous que les visiteurs aiment être sur votre site et minimisez les distractions.
  4. Expliquez tout ce que les visiteurs veulent savoir, de manière précise.
  5. Développez votre expertise dans un seul domaine ; ne soyez pas un touche-à-tout.
  6. Obtenez des recommandations d’autres sites sous la forme de backlinks.
  7. Mettez régulièrement à jour votre contenu et gardez-le d’actualité(si nécessaire);
  8. Faites tout ce qui précède rapidement et en toute sécurité.

Rien de nouveau, me direz vous ? Non, et c’est bien là le problème.

Le classement dans Google est rarement lié aux derniers trucs, astuces et mots à la mode. Il s’agit de faire le nécessaire pour créer du contenu que les chercheurs recherchent, d’offrir une bonne expérience utilisateur et de prouver à Google que c’est le meilleur résultat pour la requête.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour optimiser ces facteurs SEO!

Besoin d'un freelance SEO? ?

Profitez de l'expertise d'un freelance SEO pour optimiser les facteurs SEO de votre site web !

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-moi pour vos projets web ou votre référencement d’application mobile (ASO)

Côté App & Blog

Suivez-moi

Email: contact@cedric-daviet-web.com
Tel : +33 (0)6 07 28 68 81