C E D R I C D A V I E T

Promis. Dès que j'ai un peu de temps, je règle ces problèmes de chargement !

Vous avez déjà sans doute entendu cet acronyme de 3 lettres : S. E. O. En effet le Search Engine Optimization est, à l’heure d’aujourd’hui le levier d’acquisition le plus connu mais aussi le plus complexe. On distingue près de 200 leviers directs ou indirects sur lequel on peut interagir afin de remonter son site en première place sur une requête définie dans un moteur de recherche

Son “petit frère”, l’ASO (App Store Optimization) n’a pas la renommée et la complexité de son cadet mais comporte tout de même nombre de similitudes. C’est ce que nous allons voir dans cette article.

ASO et SEO : un peu d’histoire

De 1945 (oui, oui) à nos jours, le SEO s’est progressivement développé, devenant de plus en plus complexe et intelligent année après année.

1945 : Ne pas pousser Memex dans les orties

Même si l’on est bien loin du référencement naturel tel que l’on le connait aujourd’hui, Vannvar Bush, un ingénieur américain, imagine le premier système d’archivage de données mondial nommé Memex.

 

1990 : Archie m’aide

Il faut près d’une cinquantaine d’années pour que, ce que certains considèrent comme le premier “vrai” moteur de recherche arrive sur le marché. Alam Emtage, ancien étudiant en sciences informatiques de l’universite McGill, arrive à mettre un place un système génial pour l’époque. Ce système consistait à permettre l’accès de façon non manuelle à avoir accès à des informations sur d’autres serveurs internet.

Des années 90 à nos jours : SEO, On-Site, Off-Site

C’est durant ces années-là que le terme Search Engine Optimization apparaît pour la première fois. L’acronyme  SEO est né.

L’arrivée de Google en 1998 change la donne et complexifie le principe de SEO qui ne fonctionnait jusqu’alors que sur des facteurs on-site (Facteurs uniquement basé sur la densité des mots-clés). Le principe de Off-site est intégré pénalisant le bourrage de mots-clés sur une page et favorisant l’optimisation sémantique, technique et relationnelle (backlinks par exemple) du contenu d’une page web

L’histoire de l’ASO est beaucoup plus courte

Après la sortie de l’Iphone en 2007, révolution digitale de son temps, Steve Jobs sort l’IPhone 3G moins d’un an après. S’accompagne également la possibilité d’aller sur un magasin d’applications pour télécharger l’un des 500 applications mobiles disponibles. L’ASO est née.

Google répondra à la firme de la pomme en sortant l’ancêtre du Google Play Store, nommé à l’époque Android Market. On compte actuellement une douzaine d’app stores ou magasins d’application mais si ceux-ci sont bien sûr dominés par les sempiternels stores d’Apple et de Google

SEO et ASO : ça veut dire quoi?

On entend par SEO le fait d’optimiser les pages d’un site web. A travers différents facteurs, le but est d’augmenter le nombre et la qualité du trafic que le site web reçoit.

Assez proche de l’ASO sur ses objectifs, le SEO tend à augmenter la visibilité et le CTR (Click through rate : Nombre de clics / Nombre de vues de ce lien).

L’ASO quant à lui tend à optimiser la fiche store ou page produit de votre application mobile sur les stores en vue de la faire ressortir le plus haut possible sur la page de recherche.

Comme le SEO, me direz-vous? Comme cité plus haut, les objectifs sont les mêmes mêmes il subsiste tout de même des différences entre l’ASO et le SEO

 Le SEO est plus complexe

Google, premier moteur de recherche au monde

Dans un process ASO, vous devez vous concentrer sur les points suivants :

  • Choisir les bons mots-clés.
  • Optimiser le nom de l’app et la description.
  • Faire de l’A/B testing avec les icônes, screenshots et vidéos.
  • Optimiser le champ mots-clés (App Store).
  • Optimiser la localisation.
  • Optimiser les notes et les commentaires.

Mais en SEO, vous devez maîtriser ces facteurs :

  • Sélection de mots-clés.
  • Optimisation du temps de chargement de la page.
  • Stratégie de backlinks.
  • Qualité du contenu.
  • Pénalités Google.
  • Pertinence des liens.
  • La fraicheur du contenu.
  • Etc.

L’optimisation visuelle est plus importante en ASO

L'aso donne la priorité au visuel

L’icône de l’app, les screenshots et la vidéo jouent un grand rôle en ASO alors que la partie éditoriale et sémantique est plus importante en SEO. Cela résulte de la manière dont les résultats de recherche sont affichés

L’icone et les screenshots sont affichés dès les résultats de recherche  sur certains stores d’applications. A noter que cela n’enlève en rien l’importance de choisir les bons mots-clés mais il est complexe de passer à côté de l’importance de l’impact visuel. En SEO, les gens voient essentiellement du texte. Les nombreux facteurs SEO liés à la qualité et la quantité du contenu pousse l’expert SEO à avoir une approche textuelle. D’un autre côté, la partie est visuelle est très importante pour optimiser le taux de conversion.

La pertinence SEO et ASO

Les stores d’applications progressent de jour en jour pour détecter la pertinence d’une application à travers son contenu et ses fonctions. Mais il s’appuie toujours fortement sur la catégorie dans laquelle votre application mobile se trouve. En SEO, le référencement est plus poussé. Les moteurs de recherche classent votre contenu en fonction du contenu de votre site et de la qualité des liens qui pointent vers votre site
ASO et SEO : que des différences?

L’ASO et le SEO présentent tout de même des similitudes logiques

Optimisation de mots-clés

Le SEO et l’ASO requièrent tous les deux une stratégie de mots-clés bien définie et constamment mesurée. Les facteurs de succès sont les mêmes :  mots-clés pertinents, concurrence faible, forte demande, etc.

ASO et SEO : Backlinks

Au moment où j’écris ces lignes, les liens venant d’autres sites et pointant sur votre fiche store ne sont pas un facteur de référencement en ASO mais peuvent être pour le Google Play Store.

En SEO, c’est tout le contraire. Un backlink pertinent peut être très puissant pour le site web le recevant.

Conclusion

Comme vous le voyez, une stratégie SEO est beaucoup plus complexe à mettre en place. Néanmoins, le principe de continuité reste le même pour les deux stratégies de référencement. L’itération Tester – Mesurer – Analyser est vraie dans les deux cas?

 

Vous avez une question? Un projet web? Un projet de stratégie d’acquisition pour votre application mobile? Contactez-moi sans plus tarder!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-moi pour vos projets web ou votre référencement d’application mobile (ASO)

Côté App & Blog

Suivez-moi

Email: contact@cedric-daviet-web.com
Tel : +33 (0)6 07 28 68 81